Eau et assainissement

Le service d’eau

D’où vient l’eau que je bois ?

Depuis le 1er janvier 2013, le service est géré en régie directe par la Communauté de Communes du genevois. L’eau provient des captages communaux de Montailloux (environ 80 %) et du réseau de la Communauté de Communes  (environ 20 %).
Le traitement de l’eau se fait par ultraviolets, solution plus écologique que l’ajout de produits et qui préserve le goût de l’eau.
Depuis 2008, la Commune doit approuver tous les ans un rapport sur le prix et la qualité du service de l’eau. Celui-ci est consultable en mairie ou téléchargeable ci-dessous.

rapport sur le prix et la qualité du service 2011

rapport sur le prix et la qualité du service de l’eau 2010

rapport sur le prix et la qualité du service de l’eau 2009

Rapport sur le prix et la qualité du service public de l’eau 2008

Combien coûte l’eau ?

En 2012, l’eau est facturée aux abonnés 1,20 €/m3. Les compteurs sont loués 20€/an. Il faut ajouter à cela la taxe pour pollution domestique recouvrée au profit de l’Agence de l’Eau (0,168 €/m3 en 2011).

J’arrive à Présilly. Comment avoir l’eau chez moi ?

Dès votre arrivée, vous devez faire une demande auprès de la régie d’eau et d’assainissement du Genevois au 04 50 959 960 ou par l’intermédiaire du formulaire disponible sur le site de la communauté de Communes du genevois.

Je quitte Présilly. Que dois-je faire ?

Avant de quitter la commune vous devez demander la fermeture de votre compteur auprès de la régie d’eau et d’assainissement au 04 50 959 960.

Vous devez également avertir la mairie de votre départ de la commune au 04.50.04.42.50

 

Le service d’assainissement

Jusqu’au 31 décembre 2009, la Communauté de Communes avait un contrat avec Véolia pour l’exploitation du réseau d’assainissement. A l’issue de ce contrat, les élus ont souhaité créer la régie d’assainissement du Genevois.

La mission de la régie d’assainissement est de construire, rénover, entretenir et exploiter les ouvrages d’assainissement publics collectifs (réseaux, postes de relevage et stations d’épuration).

Depuis le 1er janvier 2010, la Communauté de Communes prend en charge l’ensemble de la collecte, le transfert et le traitement des eaux usées depuis le point de raccordement des usagers jusqu’au rejet au milieu naturel, après traitement dans les stations d’épuration.

Le contrôle des installations d’assainissement non collectif se poursuivra dans le cadre du SPANC : contrôle de la conception et de la bonne exécution des nouvelles installations et contrôle du bon fonctionnement des installations existantes.

Organisation de la régie

La régie d’assainissement est autonome financièrement, et dotée d’un budget distinct du budget général de la CCG
Sa ressource principale est constituée par la redevance assainissement perçue auprès des usagers raccordés aux stations d’épuration.

Activité de la régie

Son rôle est de gérer et d’entretenir les ouvrages d’assainissement afin d’éviter les risques de pollution.
Elle étudie, programme et suit les travaux de création, d’extension ou de rénovation des réseaux et des stations d’épuration. Elle exploite et entretien ses ouvrages.
Une partie de cette activité est confiée à des entreprises spécialisées par le biais de marchés publics de travaux et de services.
Elle exerce d’autres missions complémentaires, par exemple l’instruction du volet assainissement des autorisations d’urbanisme (déclarations préalables et permis de construire), la réalisation des branchements neufs, le suivi des études et travaux, le contrôle de conformité des branchements.

Les équipements communautaires

  • 3 Stations d’épuration traditionnelles :
    • Neydens (6 500 EH)
    • Valleiry (3 500 EH)
    • Vulbens (1 000 EH)
  • 5 Stations d’épuration à macrophytes :
    • Chênex dimensionnée pour 650 EH
    • Jonzier dimensionnée pour 650 EH
    • Savigny dimensionnée pour 450 EH
    • Vers dimensionnée pour 750 EH et extension possible à 1 000 EH
    • Viry dimensionnée pour 750 EH
  • Plus de 250 Km de réseau eaux usées
  • 21 postes de relevage

La régie assainissement s’est fixé des objectifs qualitatifs :

  • Satisfaire le service rendu à l’usager (9 500 abonnés)
  • Assurer la protection des milieux naturels vis-à-vis des rejets urbains
  • Assurer la protection de la salubrité publique

L’accueil du public

Le public est reçu dans les bureaux situés sur la Technopole d’Archamps, 285 rue Louis Rustin, bâtiment Héra 1,
du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 14h à 17h00 (16h30 le vendredi),
Tél. : 04 50 959 960
Fax : 04 50 95 97 34
Mail : assainissement@cc-genevois.fr

Pour les questions relatives à votre abonnement, au calcul de la redevance assainissement, pour rendre rendez-vous avec un technicien : contactez la Communauté de Communes du Genevois au 04 50 959 960 ou envoyez un mail à : assainissement@cc-genevois.fr

Pour les questions relatives au paiement de votre facture : demande d’échelonnement, prélèvement automatique….   Contactez le centre des Finances Publiques de Saint-Julien-en-Genevois

Le Gallien B  – 26, avenue de Genève – BP 73100 – 74163 SAINT JULIEN EN GENEVOIS CEDEX
Tél. :04 50 49 08 97
ou envoyez un mail à t074025@dgfip.finances.gouv.fr

Horaires d’ouverture au public de la Trésorerie : Lundi mardi et jeudi : 8h30 à 12h00 – 13h30 à 16h00

Mercredi et vendredi : 8h30 à 12h00.